bandeau
Actualités du jour :
La formation continue

La formation continue est à la fois un droit et un devoir.
- un droit affirmé par le code du travail (art. L 900-1) pour les pharmaciens salariés ;

- un devoir pour tous les professionnels en exercice, quel que soit leur statut social, au titre de leur "code de déontologie", inséré dans le code de la santé publique.

Retrouvez toutes les formations en Gironde

<< haut de page


Un métier, un engagement

Votre pharmacien et vous

Le pharmacien est un professionnel de santé le plus visible et le plus visité par les patients.

Il a pour rôle principal de vous aider à obtenir les meilleurs résultats possible avec vos médicaments.

Il peut vous conseiller sur le choix de tout médicament en vente libre et sur la meilleure façon de l’utiliser. Afin de faciliter son travail, vous devez lui fournir tous les renseignements utiles sur votre état de santé, vos allergies ainsi que tout traitement actif.

Le rôle du pharmacien a changé et a évolué avec le temps. Actuellement, la prise en charge de la prescription va au-delà des services orientés sur le produit, tels que la substitution de générique, la substitution thérapeutique et la conformité à la liste des médicaments.

Le pharmacien se concentre sur les services permettant d’améliorer les résultats sur le plan clinique. La surveillance de la fidélité au traitement, l’éducation au patient, la prise en charge du traitement médicamenteux et d’autres services centrés sur le patient font partie des stratégies de prise en charge de l’affection de manière à en améliorer l’évolution, ce qui, en retour permet de diminuer le recours aux ressources en santé ainsi que les dépenses globales en santé. Lors de la remise de votre ordonnance, après analyse complète de votre dossier, le pharmacien vous donne l’information concernant ce médicament. Tous ces renseignements sont importants :

- le nom du médicament

- son but pourquoi vous le prenez ; dans combien de temps vous sentirez les effets ;

- La façon de le prendre :
la quantité à prendre ;
la posologie ;
le moment optimal de la prise ;
la prise avec ou sans nourriture ;
la durée du traitement ;
le renouvellement, au besoin ;
le mode et le temps de conservation ;
les précautions particulières : conserver au frigo
bien agiter
conserver à l’abri de la lumière
etc. les interactions avec d’autres médicaments ou l’alcool.

- Les effets secondaires :
somnolence ou excitation ;
diarrhée ou constipation ;
irritant ou non pour l’estomac ;
aliments à éviter ;
autres effets secondaires pouvant survenir selon le traitement ;
moyens d’ éviter ces effets secondaires.

Si les renseignements remis par votre pharmacien ne sont pas clairs, n’hésitez pas à les lui faire répéter. Prenez le temps de poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.

En cas de doute ou d’inquiétude, n’hésitez pas à contacter votre pharmacien ; il est là pour vous aider et vous conseiller.

Le suivi pharmaceutique Pratique quotidienne du "pharmacien de famille" qui analyse l’ordonnance ou la demande d’un patient connu à travers la grille de lecture que constitue sa connaissance des traitements antérieurs ou de la situation physiologique de son ou sa cliente. Le nomadisme pharmaceutique qui existe dans les grands centres urbains pourrait faire perdre de vue ce "plus" de la pharmacie de proximité.

au service de la pharmacie de famille Le risque du nomadisme est compensé par les possibilités ouvertes par l’informatique. Les pharmaciens, aujourd’hui presque tous informatisés, ont la possibilité de constituer facilement des dossiers patients à partir des ordonnances dispensées. Peuvent être ainsi rapprochées des ordonnances du ou des médecins (généralistes ou spécialistes)et des préconisations de médicamentations officinales, dispensées sans ordonnance. Peuvent alors être détectées des interactions médicamenteuses, des contre-indications.

<< haut de page


PLAN SITE | MENTIONS LEGALES